Sélectionner une page

UMR-S 938 – Centre De Recherche Saint Antoine

enEnglish

Tutelles

Deux tutelles : 
INSERM et Sorbonne Université

Le CRSA regroupe un très fort potentiel pour la recherche biomédicale à la fois fondamentale et translationnelle. Les travaux de recherche sont réalisés en collaboration avec les services cliniques et biologiques des hôpitaux St-Antoine –Tenon – Trousseau. Le CRSA est composé de 13 équipes de recherche labelisées par l’Inserm et Sorbonne Université, localisées principalement sur le site de l’hôpital Saint-Antoine et de l’hôpital Armand Trousseau.

La recherche du CRSA est axée sur deux thématiques scientifiques étroitement liées : la recherche en cancérologie et hématologie ; et la recherche sur le métabolisme et l’inflammation. Ces thématiques sont étudiées au niveau fondamental, physiopathologique, préclinique et clinique.

Le CRSA dispose de services techniques (Plateformes d’hébergement et d’expérimentation animale, laboratoires L2, L3) et est associée à des plateformes technologiques (spectrométrie de masse, lipidomique/protéomique, imagerie, cytométrie en flux et histomorphologie).

Axe Oncologie et Hématologie

Instabilité des Microsatellites et Cancer Microsatellite

Les sujets de notre équipe de recherche se concentrent sur l’étude des tumeurs humaines déficientes en réparation des mésappariements (MMR) qui se développent par une voie moléculaire particulière caractérisée par l’instabilité génétique de nombreuses séquences répétées microsatellites dans tout le génome (tumeurs MSI). Depuis sa création, l’intérêt de notre laboratoire pour la recherche est l’analyse de la génétique des tumeurs MSI quelle que soit leur localisation. L’objectif global de notre activité est d’étudier les aspects physiopathologiques importants de la cancérogenèse MSI. Des questions et hypothèses, sur les aspects fondamentaux et cliniques, liées à ce type de tumeur particulier sont déduites de l’analyse des causes et des conséquences fonctionnelles des caractéristiques du processus d’instabilité microsatellitaire de ces tumeurs. Ces dix dernières années, nous avons construit et exploité une collection unique d’outils biologiques, de modèles de souris, de collections d’échantillons, de bases de données cliniques et de techniques conçues ou adaptées par nous-mêmes et nos collaborateurs pour l’étude des cancers MSI. Des sujets de recherche translationnelle ont été développés afin de bénéficier au maximum de nos résultats. Cela a permis de découvrir de nouveaux facteurs de risque, des biomarqueurs et des outils de diagnostic d’intérêt clinique pour les patients souffrant de cancers MSI.

Pr Alex DUVAL
Contact : alex.duval@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-alex-duval.html


La voie de signalisation du TGF-beta dans la plasticité cellulaire et le cancer

Le TGFβ exerce à la fois des effets anti-tumoraux et pro-métastatiques pendant la cancérogenèse, qui font l’objet d’intenses recherches. Nos projets visent à élucider les interactions entre les différents composants de la voie TGFβ, et en particulier les mécanismes moléculaires impliqués dans la progression tumorale et la plasticité cellulaire. Nous avons notamment caractérisé les E3 ubiquitine ligases WWP1, Arkadia et PHRF1, dérégulées dans le cancer et qui modulent la signalisation TGFβ, identifié de nouveaux mécanismes par lesquels l’homéoprotéine TGIF restreint la signalisation TGFβ pendant la progression tumorale et montré que deux acteurs clés de l’invasion tumorale (l’enzyme métabolique NM23 et la kinésine MKlp2) sont profondément altérés au cours du programme invasif.

 Dr Celine PRUNIER 
Contact : celine.prunier@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-celine-prunier.html


Biologie et Thérapeutiques du Cancer

L’objectif majeur de notre équipe est d’établir un continuum entre les recherches fondamentales, précliniques, translationnelles et cliniques en favorisant les interactions entre les services cliniques et biologiques des hôpitaux St-Antoine, Tenon, Pitié-Salpêtrière. Nos recherches sont centrées sur les axes suivants :

  1. La plasticité cellulaire tumorale, en particulier la transition épithélio-mésenchymateuse (EMT) et les phénotypes cellules souches. Les relations entre invasion, chimiorésistance et recrutement de cellules immunitaires. Rôle des protéines CCN et des alarmines.
  2. L’environnement tumoral vasculaire. Relation entre cancer et thrombose. Mimétisme vasculaire et cellules tumorales circulantes.
  3. Développement de nouvelles drogues ou combinaison de drogues. Identification de biomarqueurs pronostiques ou prédictifs.

Dr Michèle SABBAH & Dr Annette LARSEN
Contacts : michele.sabbah@inserm.fr / annette.larsen@mfex.com
https://www.crsa.fr/equipe-annette-k-larsen.html

Développement hématopoïétique et leucémique: maladies et thérapie cellulaire

L’équipe « Développement Hématopoïétique et Leucémique » est composée de deux groupes :

Le premier groupe est axé sur les hémopathies myéloïdes. Il étudie le développement des leucémies aiguës myéloïdes de l’enfant et de l’adulte dans deux contextes : l’hématopoïèse clonale liée à l’âge et les prédispositions génétiques comme les neutropénies congénitales. Les études se focalisent sur la hiérarchie clonale et sa relation avec le dialogue des cellules leucémiques avec leur microenvironnement.

Le second groupe est axé sur l’érythropoïèse normale et pathologique d’une part, et sur les sources de production de cellules souches et progéniteurs hématopoïétiques pour la transfusion et la thérapie cellulaire d’autre part.

Les thématiques des deux groupes se rejoignent dans l’étude des mécanismes régissant le destin cellulaire et l’orientation dans les divers lignages des cellules souches et progéniteurs hématopoïétiques.

Pr François DELHOMMEAU
Contact : francois.delhommeau@aphp.fr
https://www.crsa.fr/equipe-francois-delhommeau.html

Réaction du greffon contre l’hôte après greffe de cellules souches allogéniques


Notre équipe de recherche étudie les mécanismes immunologiques et les effets secondaires de l’immunothérapie et des thérapies ciblées dans le cadre des hémopathies malignes. En particulier, nous travaillons sur l’allogreffe de cellules hématopoïétiques (allo-HCT) et la réaction du greffon contre l’hôte, le traitement par CAR-T cells et les anticorps monoclonaux, utilisés dans le traitement de la leucémie aiguë, du lymphome ou du myélome. Nous développons des études translationnelles visant à décrypter les liens entre la composition du microbiote, le système immunitaire et le devenir clinique. Enfin, nous utilisons des expériences in vitro et des modèles animaux pour identifier les mécanismes impliqués. Ces différentes approches permettront le développement de nouvelles stratégies d’immunomodulation, notamment par le biais de la manipulation du microbiote, afin d’améliorer le devenir des patients.

Pr Mohammad MOHTY
Contactmohammad.mohty@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-mohamad-mohty.html

Axe Métabolisme et Inflammation

Maladies métaboliques et pathologies ostéoarticulaires liées au vieillissement

Notre équipe regroupe des physiologistes, des biologistes cellulaires et des cliniciens qui se consacrent à la recherche de nouvelles cibles et de nouveaux biomarqueurs dans l’arthrose, notamment en explorant le rôle des maladies métaboliques, du stress mécanique et des interactions os/cartilage/tissu synovial.

Notre équipe s’intéresse depuis plusieurs années à la découverte de traitements et de biomarqueurs innovants dans l’arthrose (OA). Nous avons développé plusieurs outils, des cultures cellulaires aux cohortes humaines, des modèles murins précliniques aux analyses tissulaires articulaires. Nos projets sont axés sur les relations entre l’arthrose et les maladies métaboliques :

  1. Rôle de l’immunité innée dans l’arthrose
  2. Rôle de la différenciation des chondrocytes sur l’angiogenèse osseuse
  3. Rôle du système cholinergique dans l’arthrose
  4. Rôle des tissus adipeux dans l’arthrose

 Pr Francis BERENBAUM
Contact : francis.berenbaum@aphp.fr
https://www.crsa.fr/equipe-francis-berenbaum.html

Mucoviscidose: Physiopathologie et Phénogénomique


Notre équipe développe des projets en lien avec la mucoviscidose. Nous coordonnons l’étude nationale de recherche des gènes modificateurs à laquelle près de 5000 patients participent. Nous avons montré des gènes associés à la sévérité de plusieurs atteintes ainsi qu’à la réponse médicamenteuse et les caractérisons fonctionnellement. Nous avons développé une molécule à visée thérapeutique modulant les efflux chlorures, dont nous analysons les effets in vitro et in vivo avant son application en clinique. Nous analysons différents paramètres associés à la réponse inflammatoire exacerbée, en particulier les miARN. Nous étudions la réponse infectieuse à différents pathogènes, Pseudomonas aeruginosa, Staphylocoque aureus et Aspergillus fumigatus en particulier, afin de comprendre les processus liés à la chronicisation des infections chez les patients. Nous examinons le rôle des peptides antimicrobiens dans la défense innée contre ces infections et leur utilisation thérapeutique potentielle.

Pr Harriet CORVOL
Contact : harriet.corvol@aphp.fr
https://www.crsa.fr/equipe-harriet-corvol.html

Système Immunitaire et Neuroinflammation

Des données croissantes soulignent un rôle clé des réponses neuroinflammatoires innées et de l’immunité périphérique dans les maladies neurodégénératives et d’autres pathologies neurologiques. Nous étudions des aspects émergents des interactions neuroimmunes innées et adaptatives dans la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer et des Tauopathies, ainsi que d’autres affections neuro-inflammatoires et/ou neurovasculaires (angiopathie amyloïde cérébrale, AVC, épilepsie). Notre approche de recherche translationnelle combine des études précliniques dans des modèles transgéniques murins, avec des études cliniques transversales et longitudinales. Notre objectif est de développer des approches innovantes d’immunothérapie et de nouveaux biomarqueurs immunitaires sanguins dans ces pathologies.

Dr Guillaume DOROTHEE
Contactguillaume.dorothee@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-guillaume-dorothe-e.html

Lipodystrophies, adaptations métaboliques et hormonales, et vieillissement

Notre équipe étudie les mécanismes physiopathologiques des lipodystrophies d’origine génétique, ou acquises lors de l’infection par le VIH ou d’un traitement par les glucocorticoïdes, ainsi que les troubles de la reproduction associés.

Les lipodystrophies sont caractérisées par un défaut de répartition et de fonction du tissu adipeux, souvent accompagné de troubles métaboliques, cardio-vasculaires, et reproductifs. Au moyen de modèles d’étude in vivo (modèles animaux, cohortes de patients) et in vitro nous souhaitons : (i) mieux comprendre les liens cliniques et physiopathologiques entre lipodystrophies, insulino-résistance, vieillissement du tissu adipeux, complications cardio-métaboliques et atteintes des fonctions de reproduction ; (ii) identifier de nouvelles pistes thérapeutiques.

Pr Bruno FEVE
Contact : bruno.feve@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-bruno-feve.html

Mécanismes neuroendocrines de la longévité et des maladies liées à l’âge

L’équipe a publié des travaux pionniers sur insulin-like growth factors (IGF) et vieillissement, et se focalise maintenant sur signalisation somatotrope, régénération et maladie d’Alzheimer (MA). Nous avons montré que la suppression d’IGF-1R des cellules souches restaure la neurogenèse du cerveau vieillissant. Nous avons révélé que le knockout ubiquiste d’IGF-1R chez l’adulte rend le métabolisme énergétique résilient et constitue un modèle original pour étudier somatotropines et longévité. Nous avons montré que le blocage de la signalisation IGF neuronale ralentit la MA, identifiant IGF-1R comme cible pour la neuroprotection. Pour en savoir plus sur IGF et longévité, nous étudions les mécanismes moléculaires et cellulaires des IGF dans la MA et l’homéostasie cellulaire au cours de l’âge.

Dr Martin HOLZENBERGER
Contact : martin.holzenberger@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-martin-holzenberger.html 

Maladies fibroinflammatoires d’origine métabolique et biliaire du foie

Notre recherche est consacrée aux maladies du foie, en priorité d’origine biliaire. Nous étudions les défauts génétiques du transporteur de phosphatidylcholine ABCB4, responsables de maladies héréditaires, les mécanismes de mort cellulaire qui favorisent l’inflammation et la fibrose hépatiques, et les sous-populations de myofibroblastes hépatiques impliqués dans la fibrose et le stroma du cholangiocarcinome. Nous combinons études cliniques et expérimentales avec pour objectif des innovations thérapeutiques pour ces maladies rares et les maladies plus fréquentes, stéatopathies et hépatite virale B. Nous associons des tests sériques, l’élastométrie et l’imagerie par résonance magnétique, pour développer des tests prédictifs dans les maladies du foie, enjeu majeur de santé publique.

Pr Chantal HOUSSET
Contact : chantal.housset@inserm.fr
https://www.crsa.fr/equipe-chantal-housset.html

Système IGF, croissance fœtale et postnatale

La croissance fœtale et postnatale dépend de facteurs épigénétiques, génétiques et environnementaux. Nous étudions la physiopathologie de la croissance fœtale liée à des pathologies d’empreinte chez des patients nés petits pour l’âge gestationnel ou présentant une croissance excessive. Chez la souris nous étudions les mécanismes impliqués dans la programmation des pathologies de croissance et cardio-métaboliques lorsque la nutrition périnatale est modifiée.

Nos objectifs sont d’améliorer la détection précoce des anomalies de la croissance fœtale et des tumeurs de l’enfant et de comprendre la régulation de la croissance et du métabolisme, ceci afin de proposer de nouvelles stratégies de traitement visant à améliorer la croissance fœtale, le métabolisme et le pronostic tumoral.

Pr Irène NETCHINE
Contact : irene.netchine@aphp.fr
https://www.crsa.fr/equipe-irene-netchine.html

Microbiote, Intestin et Inflammation

Notre objectif principal est de déchiffrer les mécanismes sous-jacents aux interactions microbiote intestinal-hôte dans la santé et les maladies, en particulier dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Nos projets de recherche s’appuient sur des expertises complémentaires telles que la gastro-entérologie, l’écologie du microbiote intestinal, la physiologie des cellules épithéliales intestinales, l’analyse des molécules hydrophobes du milieu intestinal et les interactions microorganismes – immunité de l’hôte. Ces compétences transversales à la frontière de la biologie cellulaire, de l’immunologie, de la microbiologie et de la médecine permettent de mener de vastes études allant du lit du patient au laboratoire et du laboratoire au lit du patient.

Pr Philippe SEKSIK & Pr Harry SOKOL
Contacts : philippe.seksik@aphp.fr / harry.sokol@aphp.fr
https://www.crsa.fr/equipe-philippe-seksik.html

Coordonnées

Directeur
FEVE Bruno
+(33) 1 49 28 46 87
+(33) 1 49 28 46 90
bruno.feve@inserm.fr

Adresse postale/physique
Faculté de Médecine Sorbonne Université
Site Saint-Antoine,
27 rue Chaligny,
75571 Paris cedex 12

Secrétaire général : THIAM Ibrahima
ibrahima.thiam@inserm.fr
Adjoint : LAFON Nicolas
nicolas.lafon@inserm.fr
Mail administration : gestion.crsa@inserm.fr
Contenu digital du site du CRSA : cm.crsa@inserm.fr

Site Web
http://www.crsa.fr

Share This