Sélectionner une page

Projets

Les technologies électroniques permettent d’optimiser les temps d’échange avec l’enseignant sans le remplacer. En intégrant des contenus de type vidéo, il favorise la compréhension et la mémorisation, de la sémiologie par exemple.

L’utilisation de la simulation haute fidélité, en complément des autres sources d’enseignement, est une formidable opportunité pour approcher le “réel” et préparer le futur professionnel de santé à savoir réagir, seul ou en équipe, à des situations complexes ou rares.

Innover en pédagogie, pour innover en pratique clinique ?

– L’innovation en pédagogie pour la formation initiale des étudiants en médecine est également une opportunité pour développer les outils de demain, au profit des professionnels de santé qualifiés, dans leurs pratiques cliniques.

– Les médecins enseignants-chercheurs du groupe PEPITE sont “au coeur” du dispositif de soins, leur permettant d’évaluer “au plus près” l’intérêt de ces innovations pour la pratique future.

Développer la simulation en équipe

– Outre l’apprentissage des connaissances et du savoir faire, le développement du savoir être dans le fonctionnement complexe d’une équipe est primordial.

– La simulation haute-fidélité permet de travailler la place de chaque professionnel selon sa compétence (étudiant, infirmière, médecin) dans une situation d’urgence où la gestion des ressources humaines peut être compliquée (et souvent aggravée par le stress) lorsqu’elle n’a jamais ou rarement été vécue.

– Objectifs : développer la simulation haute-fidélité en milieu hospitalier pédiatrique, au plus près des équipes, dans leur service et l’adapter aux urgences récurrentes de chaque service.

– Services ayant fait l’objet d’une expérimentation, à l’Hôpital Trousseau (Paris) :

. Urgences Pédiatriques du Pr CARBAJAL (Nathalie De Suremain, Cécile Arnaud)

. Hématologie et Oncologie Pédiatrique du Pr LEVERGER (Arnaud Petit)

. Pneumologie Pédiatrique du Pr CORVOL (Guillaume Thouvenin)

Implanter la simulation en néonatologie

– Le projet 2016-2017 est de mettre en place la simulation en néonatologie.

– Les Hôpitaux Universitaires Est Parisien (HUEP), conventionnés avec l’UPMC, disposent de 2 maternités (Trousseau, St Antoine), d’un service de néonatologie, d’un service de réanimation néonatale. La faculté de médecine, l’école de sages-femmes Saint-Antoine et l’école de puériculture assurent la formation des futurs professionnels de santé se préparant à la prise en charge des nouveau-nés.

Développer la plateforme P2ULSE

– P2ULSE (Plateforme Pluridisciplinaire hospitalo-Universitaire de e-Learning et de Simulation de l’Est parisien) est ouverte depuis février 2017, sur le site de l’hôpital Trousseau (HUEP, APHP).

P2ULSE est un projet original pour l’équipement d’une plateforme de simulation en pédiatrie et néonatologie au sein du territoire de santé Est Parisien, soutenu par l’ARS Ile-de-France.

– Ce projet met en collaboration les facultés de médecine de Sorbonne Université et de l’UPEC (Collegium Galilée), l’hôpital Trousseau (HUEP, APHP), le CHIC (Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil), l’école de Puériculture (Campus Picpus) et l’école de sages-femmes (Hôpital Saint-Antoine).

– En 2019-2020, P2ULSE poursuit son développement selon deux axes : 

  • Formation conjointe des futurs professionnels de santé dans le cadre du projet SCOOPS (Simulation pour la COOpération des Professionnels de Santé)
  • Formations destinées aux professionnels de santé

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site internet de la plateforme P2ULSE

Share This