Sélectionner une page

Orthophonie

Département universitaire d’enseignement et de formation en orthophonie (préparant au certificat de capacité d’orthophoniste)

Site Pitié Salpêtrière
Bâtiment Stomatologie, rez-de-jardin, porte 7
Tél. : 01 40 77 98 33

Secrétariat
Pauline de Saint Quentin
Contact

Adresse postale :
D.U.E.F.O
91 Boulevard de l’hôpital
75013 PARIS

Heures d’ouverture : Mardi matin de 9h à 12h / Jeudi matin de 9h à 13h

Résultats

Les résultats des examens d’orthophonie (au moment de leur publication) sont consultables sur les liens suivants

Qu’est-ce que l’Orthophonie ?

Définition de la profession : Art Ier. .Artcle L.4341- du Code la Santé publique
« Est considérée comme exerçant la profession d’orthophoniste toute personne , qui exécute habituellement des actes de rééducation constituant un traitement des anomalies de nature pathologique , de la voix, de la parole et du langage oral ou écrit , hors la présence du médecin. » Les orthophonistes ne peuvent pratiquer leur art que sur ordonnance médicale.

L’orthophonie consiste :

  • à prévenir, à évaluer et à traiter les déficiences et troubles de la voix, de l’articulation, de la parole, ainsi que ceux associés à la compréhension du langage oral et écrit, à sa réalisation et à son expression,
  • à dispenser l’apprentissage d’autres formes de communication non verbale permettant de compléter et de suppléer ces fonctions,

Dans l’exercice de son activité, l’orthophoniste prend en compte les dimensions psychologique, sociale, économique et culturelle de chaque patient, à tout âge de la vie.
Cette mission et ce rôle conditionnent le contenu et la forme de l’enseignement initial des orthophonistes : enseignement théorique, enseignement dirigé, stages pratiques.

L’orthophonie, c’est la correction des troubles affectant la voix, l’articulation, le langage oral et écrit par des techniques de rééducation. A titre d’exemple, on citera :

  • les troubles du langage : retard d’acquisition du langage oral ; perturbation d’acquisition liée à un déficit sensoriel (surdité, hypoacousie) ou neurologique (infirmité motrice cérébrale) ; bégaiement ; difficulté dans l’acquisition du langage écrit (dyslexie, dysorthographie) ; troubles du langage secondaires à des atteintes neurologiques (aphasie)
  • les troubles de la voix : fatigue vocale professionnelle ; rééducation après intervention sur le larynx
  • les troubles d’articulation (sigmatismes, chuintement) ou dus à des malformations congénitales (fentes labio-palatines)

Qu’est-ce qu’un orthophoniste ?

C’est un auxiliaire médical qui agit sur prescription médicale ; il met en œuvre ses techniques de rééducation pour aider un sujet handicapé à se corriger partiellement ou totalement ; apprécie les possibilités d’acquisition et d’évolution ; participe à l’établissement du diagnostic. L’orthophoniste est un rééducateur spécialisé mais dans un domaine complexe qui nécessite une formation en des disciplines scientifiques diverses : acoustique, anatomie et physiologie, linguistique et phonétique, neurologie, psychiatrie, pédagogie, psychologie, etc…
L’exercice de l’orthophonie peut, en outre, apporter des matériaux précieux à la recherche de ces disciplines : l’orthophoniste ne peut ignorer ce double courant dans lequel il doit se placer, mais ceci ne fait que découler de sa fonction première, un métier au service des personnes handicapées.

Lieux d’intervention

Les orthophonistes exercent dans différents types d’institutions : établissements hospitaliers publics ou privés, services de puériculture, de pédiatrie, de psychiatrie, de neurologie, de gériatrie. Il travaille également dans les centres de rééducation et de réadaptation pour adultes et pour enfants, hôpitaux de jour, centres d’aide par le travail, centres médico-psychologiques, centres médico-psycho-pédagogiques.

En exercice en libéral, l’orthophoniste travaille généralement en collaboration avec, les médecins généraliste, les pédiatres, les psychiatres, les orthophonistes, les psychologues et les enseignants de son secteur.

L’orthophoniste peut exercer sa profession :

  • à titre libéral: il travaille alors en cabinet privé, seul ou en groupe mono- ou pluridisciplinaire. Ses conditions d’exercice sont définies par la convention nationale ;
  • à titre salarié, il peut travailler soit :
    • dans le secteur public: services hospitaliers ou dans les équipes de secteur psychiatrique ;
    • dans le secteur privé: centres spécialisés (CMPP, instituts d’éducation sensorielle, institutions pour enfants sourds ou enfant handicapés moteur etc…).

Formation : le certificat se prépare en 5 ans (master 2) dans l’une des écoles spécialisées rattachées à des universités. Le recrutement sur examen daptitude est sélectif mais ouvert aux littéraires.

Programme des études

La formation (5 ans), qui a lieu au CHU Pitié-Salpêtrière, 91 Bd de l’Hôpital, 75013 Paris, comprend des enseignements théoriques, des enseignements dirigés et des stages.

Vous pouvez consultez Décret no 2013-798 du 30 août 2013 relatif au régime des études en vue du certificat de capacité d’orthophoniste

La formation initiale des orthophonistes a été reconnue au grade de Master depuis le 30 août 2013 (Décret n° 2013-798 relatif au régime des études en vue du certificat de capacité d’orthophoniste). Les études en vue du certificat de capacité d’orthophoniste comportent désormais dix semestres de formation et se composent de deux cycles pour un total de :

Le premier cycle

Il comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens correspondant au niveau licence

Le Deuxième cycle

Il comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens correspondant au niveau master. L’ensemble de ces 300 ECTS représentent 5198 heures d’enseignement représentant 3158 heures de CM et TD et 2040 heures de stages pratique.

Cette nouvelle maquette apporte des bénéfices au niveau de la mutualisation des enseignements puisque certaines U.E sont dispensées en amphithéâtre ou en e-enseignement avec le cursus des psychomotriciens, infirmiers et orthoptistes. Il s’agit d’une réelle implication d’un groupe, dans une expérience “authentique”, forte et commune (complicité, partage de connaissances et connaissance de la profession).

Les stages

Récapitulatif des stages

1re année : S1

Dans le cadre de la formation conduisant au certificat de capacité d’orthophoniste, les étudiants de 1re année doivent effectuer un stage d’observation de 2 journées (ou 4 demi-journées) auprès d’un audioprothésiste diplômé.
Ce stage à pour but de permettre aux étudiants d’observer, parallèlement à leurs cours théoriques l’évaluation acoustique pré/post appareillage en suivi longitudinal de patients. La validation du stage prendra en compte ces 2 jours (ou 4 demi-journées) d’observation et l’assiduité de l’étudiant.

1re année : S2

Au deuxième semestre, les étudiants de 1re année doivent effectuer un stage de découverte en milieu scolaire. Ce stage, à raison de 120 heures ou de 30 demi-journées, de préférence dans des classes de grande section de maternelle, ou CP, a pour but de permettre aux étudiants d’observer, parallèlement à leurs cours théoriques, des enfants fréquentant les classes maternelles et/ou primaires. La validation du stage prendra en compte l’appréciation du rapport de stage par l’enseignant maître de stage et l’assiduité de l’étudiant. Elle sera portée sur la fiche de validation prévue à cette effet.

2e année : S3

Le stage du 1er semestre de L2 (2e année des études d’orthophonie) est un stage de découverte de 120h ou de 30 demi-journées.
Ce stage se déroule en structure d’accueil des personnes âgées et en structure d’accueil de la petite enfance soit :
* 60h ou 15 demi-journées en structure d’accueil des personnes âgées
ET
* 60h ou 15 demi-journées en structure d’accueil de la petite enfance

 Objectifs du stage :

  • Acquérir des connaissances sur le fonctionnement et l’organisation des établissement,
  • Prendre conscience de sa place de tiers,
  • Acquérir des savoir-être avec les populations concernées et les professionnels,
  • Élaborer des liens entre connaissance académiques et la réalité de terrain,
  • Se mettre dans une dynamique de savoir en approfondissant les connaissances au travers de lectures et informations complémentaires.

2e année : S4

Le stage S4 du 2e semestre de L2 des études d’orthophonie est un stage de découverte en cabinet libéral et en structure de soins de 120h ou 30 demi-journées soit :
* 80h ou 20 demi-journées en cabinet libéral auprès d’un(e) orthophoniste agréé(e) par le D.U.E.F.O (liste pour les orthophonistes exerçant en libéral à Paris et en banlieue et agréé(e)s par le D.U.E.F.O disponible sur SAKAI, pour les orthophonistes exerçant en province vous pouvez demandez la liste en indiquant le(s) département(s) souhaité(s).
ET
40h ou 10 demi-journées en structures de soins. Sont considérées comme structures de soins, les structures telles que : EEAP, FAM, IME, IEM, SESSAD, CAMSP, CMP, CMPP, EPAHD, MAS, SSR. Attention pas de stage dans les services hospitaliers. Dans les structures de soins vous pouvez être encadrés durant votre stage par tous les professionnels de santé y exerçant. Si votre maître de stage est orthophoniste, celle-ci ou celui-ci doit avoir plus de trois ans d’exercice et être agréé(e) par le D.U.E.F.O.

 Objectifs du stage :

  • Découvrir et observer activement les milieux d’exercice clinique de l’orthophonie,
  • Identifier les différents professionnels intervenant auprès du patient et connaître leur rôle,
  • Acquérir des connaissances sur le fonctionnement des structures et des institutions,
  • Observer les différentes étapes de la pratique professionnelle.

3e année : S5

Le stage S5 DU 1er semestre de L3 des études d’orthophonie est un stage d’observation auprès d’un orthophoniste, agréé par le D.U.E.F.O., exerçant en salariat (en institut, en centre ou en hôpital).
Ce stage doit valider un domaine soit “Pédopsychiatrie/Néonatalogie/Handicap”  soit “ORL/Surdité/Maxillo-faciale” exclusivement. A partir du S6 (2e semestre de L3) le domaine “neurologie” sera possible.
Attention pour ce stage, il n’est pas demandé de rapport de stage main un compte rendu de rééducation (qualité rédactionnelle et richesse des données recueillies) qui sera un des critères d’évaluation du stage par le maître de stage.

Durée du stage : 210h ou 52 demi-journées.

Objectifs du stage :

  • Découvrir et observer le travail clinique de l’orthophoniste,
  • Acquérir des savoir-être avec le patient et son entourage,
  • Acquérir une posture d’observateur actif,
  • Rencontrer les différents professionnels intervenants auprès du patient et connaître leur rôle,
  • Acquérir des connaissances sur l’activité clinique et administrative de l’orthophoniste.

Éléments du contenu du stage :

La posture de l’étudiant stagiaire est celle de l’observation active et du questionnement. Il est invité à :

  • Découvrir les différentes actions et missions de l’orthophoniste,
  • Se familiariser avec un lexique spécifique à la profession d’orthophoniste,
  • Échanger et faire part de ses questionnements au maître de stage,
  • Prendre connaissance des dossiers,
  • Assister aux interventions de l’orthophoniste,
  • Interagir avec les différents acteurs de soin.

Recommandations pédagogiques au stage :

L’ouverture et l’autonomie de l’étudiant stagiaire sont à favoriser.
Le questionnement de l’étudiant stagiaire doit être étayé : mise à disposition des comptes rendus de bilan et du dossier du patient.
Des temps de supervision sont prévus afin de permettre à l’étudiant stagiaire d’échanger directement avec le maître de stage, d’approfondir ses connaissances, d’expliciter des situations particulières, de livrer ses questionnements et ses doutes et de situer dans un environnement professionnel.
Le maître de stage aide à la mise en place de l’identité professionnelle et soutient l’étudiant dans sa démarche.

Modalité d’évaluation du stage :

Un compte-rendu de rééducation est demandé à l’étudiant. Ce compte-rendu sera évalué par le maître de stage.
Le maître de stage remplit une fiche de validation.

3e année : S6

Le stage S6 du 2d semestre de L3 des études d’orthophonie est un stage clinique auprès d’un orthophoniste, agréé par le D.U.E.F.O., exerçant en salariat (en institut, en centre ou en hôpital) ou libéral.

Si ce stage s’effectue en structure de soin, un ou plusieurs domaines pourront être validés : soit « Pédopsychiatrie/Néonatologie/Handicap » soit « ORL/Surdité/Maxillo-faciale » soit « Neurologie/Gériatrie ».
Les trois domaines doivent être validés exclusivement auprès d’un orthophoniste agréé exerçant en salariat (en institut, en centre ou en hôpital) avant la fin de l’année de M2. Un domaine est validé à partir 140 h minimum de stage.

Attention pour ce stage, il n’est pas demandé de rapport de stage mais un compte rendu de bilan (qualité rédactionnelle et richesse des données recueillies) qui sera un des critères d’évaluation du stage par le maître de stage.

Durée du stage : stage moyen de 210 heures ou 52 demi-journées

Objectifs du stage :

  • Les objectifs spécifiques du stage seront choisis sur la grille d’évaluation en début de stage.
  • Établir des liens entre théorie et pratique clinique ;
  • Établir un premier contact avec les patients, les aidants naturels et les professionnels de soins ;
  • Se positionner en tant que soignant ;
  • Acquérir des savoir-faire et des savoir-être ;
  • Analyser les pratiques professionnelles avec le maître de stage ;
  •  Aborder les notions d’éthique et de législation en lien direct avec la pratique clinique ;
  • Se former à la tenue et au suivi du dossier médical.

Éléments du contenu du stage :

La posture de l’étudiant est celle de l’observation active et de la coparticipation avec supervision directe.

  • Présence aux séances d’évaluations et aux séances de soins ;
  • Manipulation du matériel d’évaluation et des outils de l’orthophoniste ;
  • Consultation des dossiers, apprentissage de la tenue et du suivi d’un dossier ;
  • Activités de soins en coparticipation ;
  • Présence aux diverses rencontres et réunions centrées sur le patient.
  • Présentation des situations cliniques rencontrées pendant le stage.

Recommandations pédagogiques au stage :

De nombreux contacts avec le maître de stage sont préconisés afin de permettre à l’étudiant d’approfondir ses connaissances, de prendre du recul par rapport au suivi thérapeutique, d’expliciter des situations particulières, de participer à des activités de soins sous supervision directe, de livrer ses questionnements et ses doutes et de se situer dans un environnement professionnel.

Les situations cliniques vécues en stage et les questionnements qu’elles suscitent doivent pouvoir être exposés et travaillés en petits groupes.

Il appartient au maître de stage et à l’étudiant de préparer la participation aux soins en amont et d’échanger une fois les activités effectuées.

Modalités d’évaluation du stage :

L’évaluation est formative et normative.
Un compte-rendu de bilan est demandé à l’étudiant. Ce compte-rendu sera évalué par le maître de stage.
Le maître de stage remplit une fiche de validation.

4e année : S7

Stage clinique 2 en libéral et/ou en structure de soin

Si ce stage s’effectue en structure de soin, un ou plusieurs domaines pourront être validés : soit « Pédopsychiatrie/Néonatologie/Handicap », soit « ORL/Surdité/Maxillo-faciale », soit « Neurologie/Gériatrie ». Les trois domaines doivent être validés exclusivement auprès d’un orthophoniste agréé exerçant en salariat (en institut, en centre ou en hôpital) avant la fin de l’année de M2. Un domaine est validé à partir 140 h minimum de stage.

Durée du stage : stage court de 90 heures ou 22 demi-journées.

Objectifs du stage :

Ce stage clinique est une poursuite de l’expérience de soins.

Les objectifs spécifiques du stage doivent être choisis sur la grille d’évaluation en début de stage.

  • Adapter les connaissances théoriques à la pratique ;
  • Réfléchir à l’autonomie et au positionnement en tant que soignant ;
  • Travailler sur la qualité du contact et de la relation avec les patients, les aidants naturels et les professionnels de santé ;
  •  Approfondir des savoir-faire et des savoir-être ;
  • Développer les compétences permettant l’évaluation du patient, la pose du diagnostic et la planification d’un projet thérapeutique ;
  • Apprendre à s’appuyer sur le partenariat interprofessionnel ;
  • Approfondir son questionnement éthique et son sens du soin ;
  • Construire son identité professionnelle ;

Éléments du contenu du stage :

La posture de l’étudiant est celle de l’intervention avec supervision directe et de la mise en pratique clinique des connaissances théoriques.

  • Présence pendant l’intervention orthophonique et les évaluations ;
  • Présence aux diverses rencontres et réunions centrées sur le patient ;
  • Manipulation et analyse du matériel ;
  • Consultation et analyse des dossiers ;
  • Préparation d’activités cliniques ;
  • Élaboration de matériel selon les besoins du patient ;

Les activités réalisées sont en lien avec les compétences à acquérir concernant le bilan, l’évaluation et la pose du diagnostic orthophonique.
Le maître de stage est libre de choisir les activités qu’il veut confier à l’étudiant sous supervision directe.

Il appartient au maître de stage et à l’étudiant de préparer cette participation en amont et d’échanger une fois les activités effectuées.

Recommandations pédagogiques au stage :

De nombreux contacts avec le maître de stage et le responsable de la formation clinique sont préconisés afin de permettre à l’étudiant d’approfondir ses connaissances, de prendre du recul par rapport au suivi thérapeutique, d’expliciter des situations particulières, de livrer ses questionnements et ses doutes et de se situer dans un environnement professionnel, tout en conservant l’axe majeur de travail sur l’évaluation et la pose du diagnostic orthophonique.

Les situations cliniques vécues en stage et les questionnements qu’elles suscitent doivent pouvoir être exposés et travaillés en petits groupes.

La supervision est de type direct.

Modalités d’évaluation du stage :

L’évaluation est formative et normative.

Un rapport de stage est demandé à l’étudiant. Ce rapport de stage sera évalué par le maître de stage.

Le maître de stage remplit une fiche de validation.

Critères d’évaluation du stage :

  • Qualité du rapport de stage (qualité et richesse des données recueillies) ;
  • Capacités d’observation, d’analyse, de positionnement et de synthèse.

Stage de sensibilisation à la recherche

Lieu de stage : dans une structure de recherche ou dans un service hospitalier de CHU.

Durée du stage : stage court 120 heures ou 30 demi-journées.

Objectifs du stage :

Ce stage a pour but de permettre la découverte d’activités de recherche dans un laboratoire.

  • Sensibiliser l’étudiant au contexte de la recherche scientifique ;
  • Participer à des activités de recherche ;
  • S’initier à l’élaboration et à la présentation de travaux scientifiques ;
  • Comprendre les apports des résultats de la recherche dans le cadre de sa pratique professionnelle.

Éléments du contenu du stage :

  • Découverte d’un laboratoire, projet de recherche, appel d’offres ;
  • Découverte d’outils techniques et de méthodologies ;
  • Séminaires, réunions et dynamique de groupe ;
  • Participation aux activités du laboratoire.

Recommandations pédagogiques au stage :

Ce stage peut se répartir sur l’ensemble du semestre.

Le maître de stage doit être un professionnel ayant une activité de recherche connue.

Modalités d’évaluation du stage :

Un rapport de stage est demandé à l’étudiant. Ce rapport sera évalué par le maître de stage et donnera lieu à une note sur 20. Une note sur 20 « implication dans la recherche » est également donnée par le maître de stage.

Le maître de stage remplit une fiche de validation.

Critères d’évaluation du stage :

  • Qualité du rapport de stage (qualité et richesse des données recueillies) ;
  • Capacités d’observation, d’analyse, de positionnement et de synthèse.

4e année : S8

Stage clinique en libéral ou structure de soin

Si ce stage est effectué en structure de soin, un ou plusieurs domaines pourront être validés : soit « Pédopsychiatrie/Néonatologie/Handicap » soit « ORL/Surdité/Maxillo-faciale » soit « Neurologie/Gériatrie ». Les trois domaines doivent être validés exclusivement auprès d’un orthophoniste agréé exerçant en salariat (en institut, en centre ou en hôpital) avant la fin de l’année de M2. Un domaine est validé à partir 140 h minimum de stage.

Durée du stage : stage long de 300 heures ou 75 demi-journées.

Objectifs du stage :

Les objectifs spécifiques du stage doivent être choisis sur la grille d’évaluation en début de stage.

  • Assurer l’application clinique des connaissances théoriques ;
  • Acquérir une expérience de soins ;
  • Se positionner en tant que soignant et construire son identité professionnelle ;
  • Développer des savoir-faire et des savoir-êtres ;
  •  Maîtriser les étapes de l’évaluation à l’application du projet thérapeutique ;
  • Savoir suivre le parcours de soins de son patient au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Éléments du contenu du stage :

La posture de l’étudiant est une posture pré-professionnelle sous la supervision du maître de stage. Cette supervision vise l’acquisition progressive de l’autonomie de l’étudiant dans sa pratique clinique.

Les activités réalisées sont en cohérence avec les compétences à acquérir concernant l’élaboration et la mise en oeuvre d’un projet thérapeutique

  • Présence et participation aux évaluations et aux interventions orthophoniques ;
  • Choix du matériel, des outils et des modalités ;
  • Préparation d’activités cliniques et de séances de soins ;
  • Consultation et analyse des dossiers.

Recommandations pédagogiques au stage :

De nombreux contacts avec le maître de stage sont préconisés afin de permettre à l’étudiant d’approfondir ses connaissances, de prendre du recul par rapport au suivi thérapeutique, d’expliciter des situations particulières, de livrer ses questionnements et ses doutes et de se situer dans un environnement professionnel.

Des temps de séance sous supervision indirecte sont préconisés afin de permettre une pratique clinique suffisamment intensive pour parvenir à l’autonomie et permettre de consolider l’identité professionnelle et la prise de responsabilité clinique.

Les situations cliniques rencontrées en stage peuvent faire l’objet d’un travail d’analyse en groupe pendant les travaux dirigés.

Modalités d’évaluation du stage :

L’évaluation est formative et normative.

Un rapport de stage est demandé à l’étudiant. Ce rapport de stage sera évalué par le maître de stage.

Le maître de stage remplit une fiche de validation.

Critères d’évaluation du stage :

  •  Qualité du rapport de stage (qualité et richesse des données recueillies) ;
  •  Capacités d’observation, d’analyse, de positionnement et de synthèse.

5e année : S9

Stage protocole mémoire ou stage clinique (en libéral ou structure de soin)

Durée du stage : stage moyen de 200 heures ou 50 demi-journées

Si le mémoire de fin d’étude effectué en parallèle donne lieu à des passations d’épreuves/protocoles, 200 h sont validées par le maître de mémoire. Ces heures correspondent aux heures d’élaboration, validation et passation d’épreuves/ protocoles pour le mémoire de fin d’études.

Si le mémoire ne donne lieu à aucune passation d’épreuves/protocoles, ces 200h restent à valider en stage clinique auprès d’une orthophoniste agréée.

5e année : S9-S10

Stage clinique en libéral ou en structure de soin

Ce stage clinique est un stage long réparti sur 2 semestres consécutifs sur le même lieu de stage permettant un suivi régulier des patients et une vision globale de la démarche thérapeutique en orthophonie.

Durée du stage : stage long de 550 heures ou 138 demi-journées.

Ces 550h peuvent être découpées en plusieurs lieux de stage MAIS UN STAGE ANNUEL (1 /2 j ou + sur l’année 2018/2019) devra être réalisée d’une durée minimum de 7 mois.

Objectifs du stage :

La posture de l’étudiant est une posture professionnelle sous supervision du maître de stage. Cette supervision vise l’acquisition progressive de l’autonomie de l’étudiant dans sa pratique clinique.

  • Permettre à l’étudiant de se confronter à la pratique clinique de l’orthophonie en autonomie et de la maîtriser :
  • Autonomie professionnelle, décision, planification, positionnement, bilan, évaluation et diagnostic ;
  • Élaboration d’un projet thérapeutique et mise en œuvre ;
  • Tenue d’un dossier de soins, relations interprofessionnelles, partenariat et collaboration ;
  • Respect des obligations et procédures institutionnelles ;
  • Respect des règles éthiques et déontologiques.

 

Éléments du contenu du stage :

L’étudiant intègre un service ou un cabinet libéral où il devra tenir une place de soignant sous la supervision de son maître de stage.

Il a accès aux dossiers et sera affecté au suivi d’un ou de plusieurs patients.

Recommandations pédagogiques au stage :

De nombreux contacts avec le maître de stage sont préconisés.

La pratique clinique doit pouvoir se faire en autonomie avec de nombreux retours et des séances d’étayage.

Les situations cliniques vécues en stage et les questionnements qu’elles suscitent doivent pouvoir être exposés et travaillés en petits groupes.

Modalités d’évaluation du stage :

L’évaluation est formative et normative.

Un mémoire est demandé à l’étudiant.

Le maître de stage remplit une fiche de validation.

Mémoire de fin d'études

Détails dans ce document

Calendrier Mémoire Master 2

Contact

Inscriptions – Examens – Diplômes :

Scolarité des Paramédicaux
Bureau 6 (RDC),
91 boulevard de l’Hôpital 75013 PARIS
Du Lundi au jeudi  de 9h30 à 12h00 et 13h30 à 16h30
Fermé au public le vendredi
Contact Scolarité

Inscriptions, contact :
1re et 2e année :
Dominique IMBERTY
Tél. : 01 40 77 98 41
dominique.imberty@sorbonne-universite.fr

3e, 4e année et 5e année :
KAYA Suzan
Tél. : 01 40 77 98 41
susan.kaya@sorbonne-universite.fr

 

 

Contacts DUEFO

Peggy Gatignol (directrice) :
01 40 77 96 17
Valérie Legrand (responsable administrative) :
01 40 77 96 04
Aude Laloi (responsable des stages) : 01 40 77 96 14

Secrétariat d’enseignement : 01 40 77 98 33

Contacts Étudiants

APEO (Association Parisienne des Etudiants en Orthophonie)
Sous-sol du 91 boulevard de l’hôpital
Site : http://assoapeo.free.fr/
associationapeo@gmail.com

Share This