Sélectionner une page

DES et DESC

Lors de votre cursus pour l’obtention du Diplôme d’études spécialisées (DES) de Médecine Générale, vous avez la possibilité de réaliser un Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC). Ce diplôme permet à un interne de suivre une formation supplémentaire et donne la possibilité d’exercer une nouvelle spécialité.

La formation du DESC doit s’articuler avec celle du DES de Médecine Générale, sa réalisation devant se faire en partie au cours de l’internat. Pour terminer son DESC, un poste hospitalier est nécessaire à la fin de l’internat. Les diplôme réalisables sont répartis en deux catégories : le DESC de type I dit « non qualifiant », et le DESC de type II dit « qualifiant ».

Les DESC des type I accessibles aux internes de Médecine Générale sont :

  • Addictologie
  • Allergologie et immunologie clinique
  • Andrologie
  • Cancérologie
  • Dermatopathologie
  • Foetopathologie – type I
  • Hémobiologie-transfusion
  • Médecine de la douleur et médecine palliative
  • Médecine légale et expertises médicales
  • Médecine du sport
  • Médecine d’urgences
  • Médecine vasculaire
  • Nutrition
  • Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
  • Pharmacologie clinique et évaluation des thérapeutiques

DESC de gériatrie

Le Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) de Gériatrie est une formation ouvrant à la qualification de spécialiste en gériatrie (DESC de type II). Elle est ouverte aux internes ayant réussi l’examen national classant et inscrits dans l’un des diplômes d’études Spécialisés (DES) mentionnés ci-dessous.

La gériatrie est une jeune discipline médicale pour lesquels les besoins sont croissants. Elle est devenue une spécialité médicale en France depuis 2004 (elle était auparavant une compétence). Les principaux secteurs d’activité pour les spécialistes en gériatrie sont les services hospitaliers de gériatrie. D’autres types d’exercice existent : médecin coordonnateur en l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), le plus souvent conjointement avec une activité hospitalière à temps partiel, médecin de collectivités territoriales, exercice libéral (encore peu répandu), exercice hospitalier autre que dans des services de gériatrie (urgences, psychiatrie, notamment).

Texte réglementaire du DESC Gériatrie

Durée : six semestres

Enseignements (deux cents heures environ)
Enseignements généraux
  • Méthodologie : évaluation des pratiques de soins – Recherche clinique et épidémiologique en gériatrie
  • Éthique du soin et de la recherche clinique en gériatrie – Droit et responsabilité médicale en gériatrie.
Enseignements spécifiques
  • Aspects épidémiologiques et démographiques du vieillissement.

Biologie du vieillissement

  • Génétique moléculaire et mécanismes moléculaires fondamentaux du vieillissement
  • Vieillissement cellulaire et matriciel
  • Modèles d’études du vieillissement et leurs limites (exemples de modèles expérimentaux, in vivo et in vitro)
  • Vieillissement des tissus et organes.

Les grands processus pathologiques survenant chez les personnes âgées et leurs traitements

  • Pathologies neurodégénératives (notamment Alzheimer et maladie apparentées)
  • Pathologies cardio-vasculaires
  • Pathologies osthéoarticulaires
  • Troubles métaboliques spécifiques
  • Dénutrition
  • Atteintes sensorielles et locomotrices.

Spécificités liées au grand âge

  • Les pathologies chroniques et la polypathologie
  • La pathologie en cascade
  • Le concept de fragilité
  • Perte d’autonomie : du concept à l’évaluation et à la prise en charge
  • Psychologie du vieillissement – états de régression – désafférentation sensorielle
  • La fin de vie – Soins palliatifs.

Spécificités des prises en charge en gériatrie

  • Maniement des médicaments – Particularités des effets iatrogènes
  • Rééducation – réadaptation
  • Prise en charge psychogériatrique
  • Évaluations gérontologiques.

Santé publique et vieillissement

  • Le patient âgé et son environnement
  • Organisations des structures gérontologiques
  • Filières et réseaux
  • Organisation des soins gériatriques à domicile, à l’hôpital
  • Protection juridique des personnes âgées.

Prévoyance et prévention en gérontologie

  • Longévité, vieillissement réussi (prévoyance et prévention primaires)
  • Préventions secondaires et tertiaires des handicaps liés au vieillissement.

Formation pratique

La durée de la formation pratique est de 6 semestres :

A) Trois semestres – dont deux en post-internat -dans des services de gériatrie
B) Trois semestres dans des services validant pour le DESC de gériatrie dont si possible un de médecine interne.

Au cas où un candidat n’aurait pas accompli le semestre de gériatrie pendant son internat, le coordonnateur du DESC peut accepter qu’il valide la totalité de ses stages pratiques en cours de post-internat.

Diplôme d’études spécialisées permettant de postuler le diplôme d’études spécialisées complémentaires de gériatrie

  • Cardiologie et maladies vasculaires
  • Endocrinologie et métabolisme
  • Gastro-entérologie et hépatologie
  • Dermatologie et vénéréologie
  • Hématologie
  • Médecine générale
  • Médecine interne
  • Médecine physique et de réadaptation
  • Néphrologie
  • Neurologie
  • Oncologie
  • Pneumologie
  • Psychiatrie
  • Rhumatologie
  • Santé publique et médecine sociale.

Avec l’accord de l’enseignant coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires.
Le coordonnateur du DESC peut accepter un candidat titulaire d’un DES autre que ceux mentionnés ci-dessus.

Services agréés pour le DESC de gériatrie

Services agréés pour le DESC de gériatrie et disposant de postes de CCA (liste non exhaustive) :

  • Pr Belmin, hôpital Charles Foix
  • Pr Paillaud, hôpital Henri Mondor
  • Dr Pautas, hôpital Charles Foix
  • Pr Raynaud-Simon, hôpital Bichat
  • Pr Rigaud, hôpital Broca
  • Pr Saint-Jean, hôpital européen Georges Pompidou
  • Pr Teillet, hôpital Sainte-Périne et hôpital Ambroise Paré
  • Pr Verny, hôpital Pitié-Salpêtrière

Liste à jour sur le site de l’ARS

FAQs du DESC de Gériatrie

Comment s’informer sur le DESC de gériatrie

Contact du Pr Jacques Boddaert

Le DES auquel je suis inscrit donne-t-il accès au DESC de gériatrie ?

Oui s’il figure sur la liste suivante : Cardiologie et maladies vasculaires ; Endocrinologie et métabolisme ; Gastro-entérologie et hépatologie ; Dermatologie et vénéréologie ; Hématologie ; Médecine générale ; Médecine interne ; Médecine physique et de réadaptation ; Néphrologie ; Neurologie ; Oncologie. Pneumologie ; Psychiatrie ; Rhumatologie ; Santé publique et médecine sociale.

Pour d’autres DES, il faut présenter une demande motivée au coordonnateur.

Quelle est la durée des études du DESC de gériatrie ?

La durée des études est de 3 ans.

Comment valider le DESC de gériatrie ?

Pour valider le DESC de gériatrie, il faut réaliser un parcours qui comporte 3 parties faisant chacune l’objet d’une validation :

  1.  Formation pratique d’au moins 3 semestres dans des services de gériatrie validant le DESC de gériatrie et d’au moins 3 semestres dans des services validant le DES d’origine ou d’autres DES donnant accès au DESC de gériatrie. De plus il faut au moins un semestre de gériatrie pendant l’internat.
  2. Enseignements théoriques,
  3. Présentation et soutenance d’un mémoire de recherche.

Quand faut-il s’inscrire au DESC de gériatrie ?

Il faut 2 inscriptions au cours de l’internat. Pour les personnes inscrites dans un DES qui dure 4 ans, il faut s’inscrire au DESC en début de 3ème année. Pour les DES en 5 ans, s’inscrire en 4ème année. Toutefois, pour les étudiants inscrits en DES de médecine générale, il faut s’inscrire en début de 3ème année, compte tenu de la maquette et de la durée particulière de ce DES. Pour les eux, on admet que les 3 années d’inscription au DESC de gériatrie soient réparties ainsi : une année pdt l’internat + 2 années en post-internat. Il leur est possible aussi de faire leur parcours avec deux années pendant l’internat (en cas de 7ème semestre par exemple) et une année en post-internat.

Comment s’inscrire au DESC de gériatrie

Il faut solliciter un entretien auprès du coordonnateur du DESC et obtenir son autorisation. L’inscription universitaire est habituellement faite dans la Faculté d’origine du l’étudiant (ou bien à la Faculté du coordonnateur pour les étudiants ayant fait leurs études hors région Ile-de-France). Pour les étudiants faisant le DES de Médecine générale, il faut aussi obtenir du coordonnateur local du DES : une attestation d’avancée dans le DES de MG, assortie de l’avis de ce coordonnateur local. Cet avis est consultatif et permet de vérifier que les conditions pour valider le DES de MG sont réunies.

Combien de stages de gériatrie faut-il faire pendant l’internat pour valider le DESC de gériatrie ?

Il faut faire au moins un stage dans un service validant le DESC de gériatrie. C’est mieux d’en faire deux, si le cursus le permet.

Quels stages autres que la gériatrie faut-il faire pendant l’internat pour valider le DESC de gériatrie ?

Il faut avant tout suivre la maquette de votre DES. Si cette maquette le permet, on peut conseiller de faire un stage en service de médecine interne et/ou dans des services comme la neurologie, cardiologie, endocrinologie et métabolisme, urgences, réanimation. Cette liste est seulement indicative et indique des spécialités dont la connaissance est très utile dans la pratique clinique de la gériatrie.

Comment réaliser la formation pratique du DESC de gériatrie en post-internat ?

Il faut faire au moins deux semestres dans des services validant le DESC de gériatrie. Contrairement au parcours de l’internat où l’étudiant choisit ses stages parmi les postes offerts, pour ces semestres en post-internat l’étudiant doit postuler auprès des maîtres de stage. Il peut postuler pour occuper un poste de Chef de Clinique Assistant (CCA) ou de Praticien attaché (PA). Pour occuper un tel poste, il est indispensable d’avoir soutenu sa thèse. Certains services validant disposent de postes de Chef de Clinique Assistant (liste). En l’absence de poste de CCA ou de PA disponible, il est possible aussi de demander à faire un stage non rémunéré dans un service validant.

Comment préparer le mémoire de recherche et le soutenir ?

Le mémoire de recherche doit décrire un travail de recherche portant sur un sujet gériatrique. Il est préférable d’être encadré par un enseignant chercheur ou par un médecin ayant un niveau de formation équivalent. Le mémoire doit être présenté sous la forme d’un manuscrit de type article original devant être soumis (ou déjà soumis) à un journal médical à comité de lecture. Il peut être présenté en français ou en anglais. Il doit suivre exactement les informations aux auteurs du journal choisi. La soutenance devant le jury est réalisée selon les modalités d’une communication orale d’un congrès, en 10 minutes précises à l’aide d’un diaporama. Il y a, au moins, une séance par an de soutenance des mémoires.

Comment obtenir la validation du DESC de gériatrie ?

Lorsque que l’étudiant a réalisé le parcours complet, il doit demander la validation du DESC au secrétariat de l’enseignement en fournissant les attestations de validation des stages et les attestations de participation aux enseignements théoriques.

Qualification et spécialité d’exercice

L’obtention du DESC de gériatrie donne la qualification de spécialiste en gériatrie. Cette qualification s’ajoute à celle(s) de l’étudiant déjà obtenue(s), notamment par le DES d’origine. Avant de commencer son activité professionnelle, le médecin doit choisir sa spécialité d’exercice et la déclarer au Conseil départemental de l’ordre des médecins. En effet, on ne peut pas exercer en même temps deux spécialités et on parle de l’exercice exclusif de la spécialité. Les médecins qui ont plusieurs qualifications doivent donc choisir leur spécialité d’exercice. S’ils le souhaitent, ils peuvent changer de spécialité d’exercice à tout moment. Une déclaration au Conseil départemental de l’ordre des médecins suffit.
Autrement dit, l’obtention de la qualification en gériatrie ne ferme aucune porte, mais en ouvre …

Stages pouvant valider les 3 autres semestres

Stages des spécialités suivantes agréés pour valider les DES correspondant :

  • Cardiologie et maladies vasculaires
  • Endocrinologie et métabolisme
  • Gastro-entérologie et hépatologie
  • Dermatologie et vénéréologie
  • Hématologie ; Médecine générale
  • Médecine interne
  • Médecine physique et de réadaptation
  • Néphrologie ; Neurologie
  • Oncologie ; Pneumologie
  • Psychiatrie
  • Rhumatologie
  • Santé publique et médecine sociale.
Share This