Sélectionner une page

Ce diplôme a pour objectif de former les professionnels paramédicaux aux pratiques avancées en soins en cancérologie.

La formation propose une approche pluri-disciplinaire : Clinique, thérapeutique, qualité et sécurité des soins, éthique, organisation et parcours de soins, recherche.
L’ équipe pédagogique est multidisciplinaire: infirmier(ères) de pratiques avancées, cadres, oncologues, onco-gériatres, pharmaciens, spécialistes en thérapeutique, formateurs en école d’infirmier(ères) ou de cadres, médecins de santé publique et représentants des usagers.

Les principes de la formation

Pour plus d’information

Procédure d’inscription

Pour vous inscrire au diplôme d’État d’Infirmier en pratiques avancées vous devez envoyer :
– un curriculum vitae
– une lettre de motivation
– vos diplômes : DE, M1 ou autre diplôme
– votre projet de stage (document à télécharger)
– le choix de votre mention qui sera à spécifier dans votre projet de stage : pathologies chroniques stabilisées ; prévention et polypathologies courantes en soins primaires ou maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale ou santé mentale ou onco-hématologie

Votre dossier complet sera à envoyer à master2.medecine@u-pec.fr

 

Diplôme : master

Mention : santé

UPEC / Faculté de médecine

Débouchés professionnels

Postes de professionnels para-médicaux de pratiques avancées en cancérologie dans les secteurs hospitalier, médico-social et/ou ambulatoire.

Compétences visées

  • Les techniques de soins spécialisées en cancérologie
  • Les divers outils d’évaluation clinique adaptés à la cancérologie
  • Le savoir-être dans la relation avec la personne soignée, ses proches et les soignants
  • La surveillance experte de l’état de santé et la coordination du suivi clinique
  • Les stratégies de promotion de la santé, comme l’éducation thérapeutique ou le conseil préventif
  • La pratique clinique basée sur des preuves scientifiques visant la qualité, la sécurité et l’efficience des soins
  •  La connaissance de l’organisation des soins dans la structure où il exerce ainsi que celle d’autres systèmes de soins
  •  Le partage et les échanges avec ses partenaires dans des logiques de coopérations interprofessionnelles
  • Les principes de responsabilité de sa profession : règles déontologiques, codes d’éthique et recommandations professionnelles
  •  Les principes fondamentaux de l’éthique
  • Les méthodes et outils des démarches d’amélioration continue de la qualité et sécurité des soins
  •  La prise en compte de l’expérience du patient
Share This